liens    contactez nous    nederlands français     
home   |  Tout sur la BPCO  |  Tout sur la Spirométrie   |  Tout sur l'asthma
Les Partenaires  |  Presse


Qu'entend-on par BPC0 ?

Comment établir le diagnostic?

Quelle est la différence entre BPCO et asthme ?

Prévalence et impact de la BPCO

Le traitement de la BPCO

BPCO et arrêt du tabagisme

Directives GOLD

Brochure









Qu'entend-on par BPC0 ?

Les maladies pulmonaires obstructives sont des affections qui se caractérisent par un rétrécissement des voies respiratoires. Les deux principales maladies pulmonaires obstructives sont la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’asthme. La bronchite chronique et l'emphysème sont des 'sous-groupes' de la BPCO (ou apparentés), ayant chacun leurs propres caractéristiques.
 
La BPCO est la conséquence d'un rétrécissement progressif des voies respiratoires, qui rend le transport de l'air vers les poumons de plus en plus difficile. L'obstruction des voies respiratoires en cas de BPCO est irréversible. La BPCO survient à un âge plus avancé (rarement avant 45 ans) et est généralement la conséquence d'un tabagisme de longue date. On pourrait l’appeler très simplement « le poumon du fumeur ».

La BPCO est la dénomination commune de 2 types d'atteinte des voies respiratoires:

 
La bronchite chronique
La bronchite chronique est caractérisée par une inflammation chronique et un rétrécissement des voies respiratoires - la couche protectrice des voies respiratoires et les petits cils qui éliminent le mucus des voies respiratoires sont altérés. La bronchite chronique se manifeste généralement dès les phases débutantes de la BPCO

L'emphysème
L'emphysème est caractérisé par une atteinte progressive des alvéoles pulmonaires et de leurs parois. Il se caractérise par une destruction des propriétés élastiques des poumons et lors de l'expiration, l'air reste partiellement prisonnier des poumons. L'emphysème correspond à une forme plus grave de BPCO.

En cas de BPCO, on peut donc souffrir simultanément de bronchite chronique et d'emphysème.

Les symptômes principaux de cette maladie sont la toux (toux du fumeur, toux chronique), la présence d’expectorations et l’essoufflement. De nombreuses personnes présentant les symptômes de la BPCO considèrent trop rapidement ces signaux comme faisant partie du processus de vieillissement. Plus d'un Belge sur deux souffrant de BPCO ignore son état. La banalisation de ces symptômes entraîne dès lors un sous-diagnostic et une dégradation de la qualité de vie.

La SPIROMETRIE est une méthode permettant de dépister efficacement cette affection.

 
Quelles sont les causes de la BPCO?

Dans 80 à 90% des cas, le tabagisme de longue date est l'origine principale de la BPCO. C’est pour cette raison que l’on pourrait également appeler cette maladie le « poumon du fumeur ». En général, 10 paquets-années, ce qui correspond au fait de fumer un paquet par jour pendant 10 ans, sont nécessaires pour développer une BPCO. Ceci explique que la BPCO commence rarement avant l’âge de 40-45 ans.
Cependant, tous les fumeurs ne sont pas également sensibles au développement de cette affection. On estime que 20% des fumeurs vont développer la BPCO On constate de manière générale que plusieurs facteurs génétiques déterminent le risque de BPCO. Non seulement l'inhalation de la fumée de tabac mais également l'exposition à certaines substances chimiques (ex. certains solvants) augmentent le risque de développer la maladie.

 
>> haute de la page   



© 2020   spirometrie.be | V.U.: Van Meerhaeghe Alain, Eendrachtstraat 56, 1050 Brussel